HFRK00004U  French - French Literature: Gallantry in French Literature

Volume 2017/2018
Content

La galanterie occupe une place centrale dans l’histoire culturelle de la France. Des traités ont été produits très tôt pour décrire comment se comporter correctement dans des contextes sociaux divers. Ces règles normatives concernaient pratiquement tout aspect relatif au comportement social allant de la dimension vestimentaire passant par la courtoisie et la démonstration de l’esprit vers des questions morales d’intégrité, d’honnêteté et d’altruisme. Malgré le fait que ces règles étaient indubitablement à la base de la représentation littéraire de la vie sociale il y a eu une tendance dans la recherche dominante sur la galanterie (Emmanuel Bury, Alain Viala, Delphine Denis) à voir la littérature comme un pur réflexe de ces règles et comme une reproduction de leurs valeurs implicites politiques, morales et anthropologiques.           

 

Ce cours se focalise alors sur les représentations littéraires de la « rencontre galante ». Il ne s’agit pas tant du « modèle galant » que de la « galanterie vécue ». L’hypothèse à partir de laquelle nous travaillerons sera la suivante : jusqu’à environ 1700 la rencontre galante restait solidement codifiée dans la littérature, fondée dans les traités de politesse, d’étiquette et de sociabilité. Mais avec le siècle des Lumières commence un processus de délégitimation du « modèle galant ». La littérature commence alors à s’interroger sur la nature et les limites de la galanterie dans une longue série de problématisations : le libertin abuse du modèle galant, le paysan le comprend mal, le romantique s’en moque, l’arriviste ne s’y retrouve pas, le conservateur le regrette et le cynique s’en fout tous étant toujours pris dans l’obligation de « paraitre » galant. Quelle que soit la version, la rencontre galante devient donc une ressource littéraire, un topos, pour articuler toutes sortes de problèmes attenant au pouvoir social, au libertinage, au capital culturel, à la confusion psychologique, à la malhonnêteté linguistique et aux conflits de classe.     

Le corpus littéraire comprend des passages de Corneille, Molière, Marivaux, Rousseau, Musset, Balzac, Flaubert, Mallarmé, Breton, Aragon, Camus et d’Houellebecq.   

Credit
7,5 ECTS
Type of assessment
Other
Other
  • Category
  • Hours
  • Preparation
  • 176,75
  • Class Instruction
  • 28
  • Total
  • 204,75